Tarte aux cerises d’Irancy

Burlat2

Ingrédients

Pour la pâte brisée au vin :

  • 250 g de farine
  • 150 g de beurre
  • 1 pincée de sel
  • 10 g de sucre
  • 4 cL d’Aligoté
  • 1 jaune d’œuf

Pour la garniture :

  • 20 cL d’Aligoté
  • 5 cL de noyau d’Irancy
  • 100 g de sucre
  • 4 oeufs
  • 20 g de Maïzena ou fécule
  • 10 cL de crème liquide
  • 500 g de cerises dénoyautées.

Tour de main

  • Commencer par mélanger la farine et le beurre en les sablant
  • Ajouter le sel, le sucre, le jaune d’oeuf et l’Aligoté
  • Bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène
  • Laisser reposer au réfrigérateur pendant 1h
  • Dans un saladier, battre les œufs et le sucre jusqu’à ce que la préparation blanchisse
  • Puis ajouter la Maïzena, l’Aligoté, le noyau d’Irancy et la crème liquide
  • Bien mélanger
  • Réserver
  • Sortir la pâte brisée du réfrigérateur et l’abaisser
  • En tapisser un moule à tarte de 28 cm et mettre au congélateur pendant 30 min
  • Puis faire cuire ce fond de tarte à blanc pendant 10 min à 200°
  • Quand le fond de tarte est cuit, le recouvrir de cerises dénoyautées puis verser dessus la crème au vin
  • Mettre le tout à cuire pendant 20 min à 180°.Variantes : Cette tarte peut-être accompagnée de confiture de griottes et/ou de crème fraîche épaisse.

          Sources : Cuisine Bourguignonne d’hier et d’aujourd’hui » de Gérald Carpentier

Pâté morvandiau aux poires

Pâté morvandiau aux poires


Ingrédients :

  • 1 kg de poires locales
  • 600 gr de pâte brisée
  • 1 cuillère à soupe  de farine
  • 1 verre de lait
  • 2 jaunes d’œuf
  • 3 cuillère à soupe  de sucre

Tour de main :

  • Étalez la moitié de la pâte dans un moule beurré
  • Épluchez et coupez en deux les poires
  • Placez-les bien serrées sur la pâte.
  • Mélangez tous les autres ingrédients et versez cette préparation
    bien lisse sur les poires.
  • Refermez avec l’autre moitié de pâte et bien souder les bords.
  • Faites un petit trou au centre qui servira de cheminée
  • Faites cuire une heure à 180°C (Th. 6)

          Servir avec un vin blanc moelleux (Jurançon, Coteaux du Layon, 
      Vouvray moelleux…)

« C’était comment dehors, avant ?

C’était comment dehors, avant le confinement ? semble se demander cette jeune femme…

confinement
Face aux ravages de l’épidémie et aux effets du confinement, isolement que le bon sens nous impose, nous avons sérieusement besoin de reconsidérer notre façon de penser, nos croyances et idéologies.

Bref, repenser totalement notre façon de voir la vie, prendre le temps de se convaincre et d’assumer que l’être humain est finalement autre chose qu’une banale donnée rationnelle…

L’amour, toujours l’amour…

Comme beaucoup d’entre nous, j’occupe mon temps de confiné moyen comme je peux ! Je passe de la lecture à la musique de Jazz ou à la création de vidéos…

Dans cette jolie chanson, récupérée par Intermarché pour illustrer sa campagne de Pub, Mouloudji tente d’expliquer comment il ressent le sentiment amoureux en employant des métaphores ayant trait, tantôt à la nature, tantôt à des souvenirs personnels ou aux choses de la vie, tantôt aux saisons.

Wikipédia, qui sait tout sur tout, indique que cette chanson a fait un tabac à sa sortie en 1963.

Mouloudji a rendu son timbre de voix éternel, et c’est amplement mérité.

En ces temps troublés, je vous souhaite, à toutes et tous, bon courage !

Gérard

 

Pub Intermarché

 

Que serions-nous, sans les autres ?

commérages

Depuis toujours, l’être humain s’adonne et se passionne pour les ragots. Surtout les dames. Mais bon, les messieurs ne donnent pas non plus leur part au chien…

Ainsi, les histoires bien ficelées, celles qui portent atteinte à la réputation d’une personne, sont jugées les plus efficaces, ce sont les plus écoutées, mais aussi les plus colportées.

Pour être bon, un ragot se doit d’être épicé et croustillant, et surtout être destructeur. il doit radicalement changer la perception que nous avons d’un individu.

Un triste constat que l’on peut vérifier dans la vie de tous les jours, au bistrot du coin, au boulot, à la sortie de la messe du dimanche, sans oublier la famille…


Citation :

« Ce que les autres pensent de toi ne te regarde pas, c’est leur problème, pas le tien ! » (?)

 

#commérages
#ragots
#médisance

Bonne Année 2020 !

bonne année 2020Logiquement 2020 devrait-être, sans difficulté, meilleure que 2019 ! Mais bon, la tonalité des vœux présidentiels pour 2020 nous invite à faire preuve de plus de prudence…

Quoi qu’il en soit, je vous souhaite une Année pleine de petits bonheurs, de belles surprises, ainsi qu’une bonne santé.

Meilleurs vœux à toutes et tous !

Gérard.